Jahneration

Jahneration est un duo de chanteurs (Theo & Ogach) affutant leurs plumes et leurs flows dans l’underground des sound systems parisiens sur un genre hybride mêlant Reggae et Hip-Hop. En 2011 sort la combinaison avec Naâman « Me nah fed up » qui permet au groupe d’acquérir une notoriété grandissante. Un public actif sur les réseaux sociaux se crée aussitôt et devient leur meilleure arme de diffusion massive. Dans l’ère du temps, dynamiques et créatifs, ces deux toasters touchent un public large et fidèle qui répondra à coup sûr à l’appel du live!

LMK

Née dans une famille de musiciens, LMK est bercée par la musique depuis son plus jeune âge. Après 12 ans de conservatoire au service de la harpe, elle se découvre un nouvel instrument: sa voix. Elle écume les genres musicaux, s’aventurant peu à peu dans les milieux Hip Hop et Reggae, pour lesquels elle va nourrir une véritable passion.

C’est accompagnée du Sound System Rhônalpin « Anesthésia Sound », qu’elle va commencer à libérer le flow ravageur qui bouillonne en elle. Aussi à l’aise dans le Rub-a-Dub à la Jamaïcaine que dans le chant, elle s’exprime en Anglais dans un style urbain et plein de fraicheur. A tout juste 20 ans, son talent ingénu, sa voix sucrée et son aisance sur scène ne laisse pas indifférent et font de LMK une artiste prometteuse.

Depuis 2013, LMK, épaulée par le label Lyonnais « Greenlight », a partagé des scènes avec des artistes tels que Soom T, Mungo’s Hifi, Marina P, Skarra Mucci, Taiwan Mc, Kacem Wapalek, Bhale Bacce Crew, Tippa irie…

Elle se produit en Septembre 2014 en première partie du groupe de reggae « Nâaman » dans la grande salle du Transbordeur à Lyon, et fait forte impression au Reggae Sun Ska été 2014, ou lorsqu’elle chante au côtés d’OBF pour les 20 ans du festival Rototom Sunsplash.

En 2014, LMK sort son 1er EP intitulé « Starting Block », en collaboration avec des artistes tels que OnDubGround, Simpleman et David Rabhi…. Subtil panel de sonoritées allant du Reggae au Hip-Hop, les morceaux sont très bien accueillis par le public. Commence alors une grande tournée à travers la France…

Wailing Trees

Nominé aux « Victoire du Reggae » en France dans la catégorie « Artiste révélation 2014 » puis vainqueur du «Rototom European Reggae Contest 2014 » Wailing Trees ne cesse de monter en puissance depuis la sortie de son 1er EP « Selon ma nature » en octobre 2012.

Jeune groupe dynamique et ambitieux, il distille avec élégance un reggae teinté de soul, de jazz, de rock et de musiques du monde. Avec des textes sincères et actuels portés par une voix unique, Wailing Trees crée son propre univers. Frais, explosif et bien ficelé, c’est une valeur sûre à voir en live !

Le groupe a d’ailleurs déjà assuré une centaine de concerts en France et en Europe avec de nombreuses 1ères parties d’artistes d’envergures tels que Groundation, Tiken Jah Fakoly, Dub Inc, Kymani Marley, Lee Scratch Perry, The Abyssinians, Biga Ranx, Soom T, Naâman,…

Naâman

Le chanteur originaire de Normandie s’attache à faire revivre des légendes du reggae roots empruntant au hip-hop et au raggamuffin leurs rythmiques incessantes et leurs messages engagés.

Elu Révélation de l’Année en 2013 aux Victoires du Reggae (Reggae. fr), son premier album DEEP ROCKERS BACK A YARD (2013) est élu «Meilleur Album French Touch» en 2014. Cet opus rencontre un succès détonnant auprès du public avec plus de 6 000 albums vendus, et également auprès de la critique qui est unanime quant à la voix explosive du chanteur, sa vitalité, et son énergie débordante.

DEEP ROCKERS BACK A YARD a été enregistré en Jamaïque avec la crème des producteurs de l’île, Sam Clayton et Stephen Stewart aux studios Harry J à Kingston, et le meilleur de ce qui se fait en terme de musiciens comme Sly Dunbar, Daniel Axeman Thompson ou encore Dalton Browne. C’est avec beaucoup d’humilité et de passion que Naâman et Fatbabs son beatmaker de toujours, sont allés travailler avec ces icônes du reggae. Le résultat est un hymne à la jeunesse de ce monde, qui n’oublie pas ses racines et qui porte avec force et convictions des messages de paix, d’amour et de liberté.

C’est cette aventure formidable d’un groupe d’amis devenu combo de scène qui est retracée dans le DVD FROM THE DEEP TO THE ROCK, sorti en avril 2014. De la Normandie, en passant par Kingston, Paris, la Chine, l’Espagne et bien d’autres scènes enflammées, Naâman et le Deep Rockers Crew vivent une aventure hors du commun. Ils rencontrent un public de plus en plus large, et réceptif qui leur permet de s’épanouir et de donner le meilleur d’eux mêmes.

Sur la route, dans les coulisses ou sur scène Naâman et ses musiciens n’oublient pas de vivre et de ressentir tout l’amour que la musique peut leur apporter. Ils n’oublient pas non plus qui ils sont et pourquoi ils sont là. C’est l’histoire d’une passion qui est devenue une vie, un travail et qui a changé le cours des choses pour ces 6 jeunes hommes.

Le DVD FROM THE DEEP TO THE ROCK retrace l’ascension fulgurante d’un jeune chanteur français qui a su bousculer les codes et faire entendre un reggae explosif et un flow détonnant aux quatre coins de la planète.

Naâman et le Deep Rockers Crew, l’arrivée d’une nouvelle génération, pleine d’énergie, d’envies et d’humanité ! Allez à la rencontre de ces jeunes artistes, revivez des concerts explosifs, des voyages inédits et des rencontres inoubliables !

Dread Ises Sound System

Daooda Salem, Le Man Scrapy sont originaires de Lyon. Leur soundsystem, c’est du pure homemade roots’n culture inspiré par The Glory Of The AlmightySelassieJAH Rastafari…

Que du good !

TekPaf

Depuis 2008, les bourguignons du groupe TEKPAF parcourent les routes de France pour propager leur univers aux influences ska rock cuivré. Après avoir écumé ces deux dernières années de nombreuses salles (La Vapeur, La Niche du Chien à Plumes, La Bobine..) et festivals (Foreztival, 24H de l’INSA, Saint Rock…) afin de présenter leur EP « Numéro Trois » le projet revient dès Janvier 2015 avec son nouvel album « On s’arrête pas ! ».

Toujours engagé, TEKPAF qui a dernièrement partagé la scène avec des projets tels que Dub Inc, Babylon Circus, Les Ogres de Barback, BB Brunes, Boulevard des Airs, As de Trèfle, Les Sales Majestés… revient plus que jamais en forme et diffusera une nouvelle fois toute son énergie lors d’un concert comme « à la maison ». Comme ils le disent si bien « Sur scène on donne tout » : échauffez-vous ça va jumper !

The Skints

Dix ans après leur création, The Skints, quatuor puisant dans ses racines londoniennes le terreau de ses amours jamaïcaines, présentent leur nouvel album, FM. Au cours des dernières années, The Skints ont exploré toutes les facettes du reggae moderne, devenant ainsi le groupe émergeant le plus rapidement de cette scène anglaise.

Basés dans l’est londonien, cette bande d’amis regroupe trois chanteurs autour d’une musicalité parfaite, tantôt punk, tantôt pop, mais toujours énergique. Leur dernier album, FM, est un avant tout un concept dont les titres seraient extraits de 103.Skints, une radio pirate fictive. On y retrouve des interludes de DJs et animateurs, mais aussi tous les styles chers au groupe : du retro-dancehall (This Town), du ska-motown (Friends & Business) ou du reggae plus classique (In the Night, The Forest For The Trees).

The Skints rendent ainsi hommage à la culture des radios pirates qui a contribué à garder le reggae en vie pendant de nombreuses années au Royaume-Uni. L’album a été produit par Prince Fatty (Lily Allen, Holly Cook…).

Ondubground

Créé par deux frères, ODG est né à Tours en France en 2004. Puisant directement son inspiration dans le « french-dub » des années 90, le projet se fait connaître peu à peu par ses E.p disponibles en libre téléchargement sur son propre net label Original Dub Gathering (www.odgprod.com) qui comporte de nos jours plus de 40 références en libre partage.

Depuis 2007 le duo est devenu trio, permettant au groupe de dévoiler une réelle fusion de styles, un live à la fois électronique et instrumental fondé d’une part sur le « dub sound system » à l’anglaise, et d’autre part sur le style « électro-éthno » français. Après de nombreux concerts aux cotés d’artistes internationalement reconnus comme Horace Andy, Mad Professor, Iration Steppa, Dj Aphrodite, Mungos Hifi… , ODG travaille aux côtés de Biga Ranx sur 6 tracks de son premier album On Time. Fin 2011 le groupe annonce la sortie de son nouveau projet, triptyque épique retraçant les différentes expérimentations musicales du trio, la première partie nommée Bad Side signe une entrée en matière résolument dubstep, un teaser est dors et déjà disponible sur www.odgprod.com.

Dub Addict

Créé en 2002, le collectif Dub Addict réunit Pilah(guitariste de Kaly Live Dub), Anti Bypass, Roots Massacre, Nineteen Dub, & Brother Joe Pilgrim. 3 producteurs, 1 dj/selector, 1 chanteur, qui, en live, enchainent tour à tour productions maison plus qu’enthousiasmantes et sélections explosives, des roots les plus profonds aux steppas les plus incisifs.

Equipés de leur propre sound system, enceintes et amplis inspirés des sounds traditionnels comme ceux de Jah Shaka ou Aba Shanti.

Ils ont notamment collaboré avec le label Jarring Effects, et remixés de nombreux artistes tels que High Tone / Dub Invaders, Brain Damage, Bababoom HiFi et bien d’autres.